Un samedi qui sourit : la caresse de l’eau

style distinctif - blog - la caresse de l'eau

Gentlewomen,

Si au long de la semaine, peu d’entre vous trouvent le temps d’un réel rendez-vous avec elle même, le week-end offre en général plus de souplesse. En tout cas, il devrait car le plus souvent, c’est le moment où tout ce que l’on remet à plus tard se rappelle à notre bon souvenir. Attendez-vous d’avoir fait vos courses, vos lessives, votre ménage, les devoirs des enfants* pour vous accordez un peu temps devant un livre ou une tasse de thé ? Ou au contraire, êtes-vous si épuisée que vous n’êtes là pour personne et passez votre temps enfin libre en tête à tête avec un écran qui vous assomme à coup de scroll, streaming and co ?**

Désormais, chaque samedi, je vous proposerai de bousculer votre routine et de débuter votre week-end par une activité qui vous fait fondamentalement du bien***. Par « fondamentalement » j’entends que cette activité doit participer à consolider votre socle en vous mettant en contact avec ce qui est essentiel à votre équilibre.


style distinctif - salle de bain - la caresse de l'eau

Se donner le droit de rêver

Aujourd’hui, je vous donne rendez-vous dans votre salle de bain, votre corps vous y attend.

Cette semaine vous l’avez un peu oublié, heureusement que vous respirez sans y penser tant votre esprit est sans cesse sollicité, vous vous dés-incarnez, littéralement. Sans broncher, votre corps a porté vos tensions, vos critiques et vos sacs, s’est fait bousculé, décapé, rassasier … Oui mais voilà, notre corps c’est nous. Il n’y a pas d’un côté notre vie intérieure et notre corps physique, nous formons un tout et en l’ignorant nous nous nions nous-même.

À de rares exceptions près, chaque matin, nous expédions notre douche, le café dans une main et notre portable dans l’autre, la course a commencé. Le week-end, prenez le temps de faire de votre toilette un moment de grâce où vous vous re-connectez à vous-même. Transcender l’acte purement hygiénique en rencontre avec soi, tel est l’enjeu.

Le bain comme la douche nous met en relation à tout notre être grâce à la caresse de l’eau. C’est un moment d’une sensualité incomparable, porter notre attention sur cette sensation change la qualité de l’instant. L’eau nous réveille tout entier et dessine nos contours. Nos tensions physiques et morales se diluent et se déversent à nos pieds.

Je vous invite à prendre un soin particulier au choix de la lumière. Dans ma salle de bain par exemple, j’ai toute une armada de spots (parfaits pour se mettre en beauté mais pas très intime) j’appuie donc sur off et ajoute une petite baladeuse de faible intensité lorsque je souhaite me détendre. Vous pouvez également allumer une bougie si cela ne crée pas une inquiétude dans votre esprit qui annulerait naturellement les bienfaits de ce moment. [EDIT : une de mes amies nous fait part de son astuce avec tout l’humour qui la caractérise : Sauf pour les travaux de façade devant le miroir, j‘allume le moins possible la lumière le matin (le réveil est inhumain, essayons de ne pas agresser notre machine encore endormie), je préfère allumer la cuisine car ma sdb-chiottes est trop petite pour poser une lumière douce.] Toutes vos idées sont les bienvenues.

Ne sous-estimez pas non plus le pouvoir des odeurs (fraîches, fleuries, fruitées, herbacées …) et des textures (savon, mousse, huile …) Il y en a pour tous les goûts.

Style distinctif - blog - détails Aesop - Khiels

Commencez par vous écouter : qu’attendez-vous de ce soin ? Avez-vous besoin de douceur ou d’énergie ?

Vous pouvez en profiter pour remercier intérieurement votre corps pour sa fidélité, son endurance, sa perfection naturelle.

Je reviendrai dans un autre article sur les différents rituels de soin salutaires pour le corps, lorsque l’on veut vraiment s’offrir un spa à domicile. L’objectif d’aujourd’hui n’était pas d’embrumer votre esprit mais bien d’observer que l’acte le plus banal, lorsqu’il est pleinement habité, est déjà une porte vers plus d’unité.

J’ai entendu, un jour, quelqu’un dire que sous la douche, on se redressait comme par réflexe sous la pression de l’eau et que se tenir droit donne au coeur l’envie de chanter. J’ai trouvé cette explication charmante.

Excellent week-end,

Elise


* liste non exhaustive à compléter par vos soins

** Je n’ai rien contre l’évasion que procure l’internet, mais je trouve souhaitable qu’il prenne sa juste place lors de moments choisis et non qu’il fasse l’effet d’un anesthésiant. Et sinon vous aussi vous attendez avec impatience le nouvel épisode d’How to get away with a murderer 😉 ?

*** Déculpabilisez ! Si la vaisselle sale traine depuis trois jours, elle n’est pas à une demi-heure près !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s