8 (fausses) excuses qui dispensent de créer son style

styledistinctif-blog-conseil-en-image-creer-son-style

Gentlewomen,

Qu’est-ce que nous n’inventons pas pour nous dérober lorsque la montagne semble trop haute à gravir ?

« Je ne vais jamais être à l’heure à ce rendez-vous important ! De toute façon, c’est toujours pareil, j’ai renversé mon café en voulant tout faire à la fois, mes clés ont disparues, le temps d’attente du métro est systématiquement plus long que d’habitude quand je suis pressée … Je suis nulle, je n’ai qu’a pas y aller à cet entretien, de toute manière je n’ai aucune chance … « 

Nos fausses croyances nous égarent souvent et nous empêchent de poser un regard neuf sur nous. Où débute le chemin vers une plus grande confiance en soi? Le point de départ de tout changement c’est nous. C’est pour cela qu’il est important de prendre conscience des pensées qui entravent notre épanouissement.

Comme cette question nous paralyse, nous préférons nous trouver des excuses.

Créer son propre style est un projet réaliste ! Il n’y a pas de style objectivement fabuleux ou de corps parfait à atteindre ou attendre en vain. Nous croisons toujours plus belle, soignée, élégante que nous. Créer son style n’est pas un concours à gagner, c’est une nécessité pour faire la paix avec son image et vivre en harmonie avec soi. Il nous faut travailler avec qui nous sommes aujourd’hui : notre esprit, notre corps et notre environnement ne font qu’un.

Dans cet article, je recense toutes les fausses excuses derrière lesquelles les femmes se cachent lorsqu’il est question de créer un style à leur mesure, un style qui les révèle et qu’elles auront plaisir à habiter. 

« Les autres devraient m’aimer pour qui je suis à l’intérieur, l’apparence ne compte pas »

Vous êtes aimée pour qui vous êtes, entièrement. La profondeur et la surface forment un tout aimable. Créer son style permet d’harmoniser ce tout afin que votre image soit le reflet de votre esprit, sa continuité. La beauté surgit souvent de cette cohérence, il ne faut donc négliger ni son apparence ni son palais intérieur, l’un influençant intimement l’autre.

« Je suis femme au foyer et ne sors que rarement de toute manière »

(mot d’excuse valable pour les femmes travaillant à leur domicile ou les retraitées)

Cette excuse répond directement à la question : Pour qui vous habillez-vous ? Elle met en lumière la pensée absurde que nous ne vivons que dans le regard de l’autre et la tendance inquiétante que nous avons de vivre détachées de notre corps. Il est évident qu’une femme passant la majorité de son temps en son unique compagnie n’a pas besoin d’une panoplie de working girl et de tenues de gala mais de créer un style facile à vivre qui épouse ses mouvements et qui lui donne le sourire.

Je reviendrai en détail sur ce cas de figure précis dans un futur article, je pense que notre « garde-robe d’intérieur » mérite toute notre attention. Déployer son style n’est pas une affaire sociale, c’est beaucoup plus intime que ça.

« Je n’ai pas les moyens de dépenser un centime en vêtements »

Je vous invite à ouvrir votre penderie, je suis certaine que votre style est sous vos yeux. Il manque peut-être des pièces mais vous avez déjà de sérieux indices sur vos goûts, couleurs, type de vêtements favoris. Il ne vous manque plus qu’à libérer votre créativité et à regarder vos vêtements comme si c’était la première fois pour que votre relation avec eux redevienne vivante (Cette phrase marche pour le couple n’est-ce-pas?) Un bon tri pour éliminer ce qui vous défraichit et une bonne organisation sont un excellent point de départ pour créer votre style sans dépenser un centime. 

« J’ai pris du poids, avoir du style c’est pour les minces »

L’allure n’est pas dans la minceur. Toutes les femmes méritent d’avoir un style qui les serve et leur ressemble. Comme le prouve cette photo de Justine Legault, l’élégance ne dépend pas du chiffre écrit sur l’étiquette (que ce soit la taille ou le prix d’ailleurs) Naturellement il faut porter une attention particulière aux coupes de vos vêtements mais plus pour des raisons d’aisance que d’esthétique. Votre corps est comme il est, il doit être le socle de votre style. C’est une erreur d’essayer de conformer son corps pour revêtir le style d’une autre. Les seules chaussures que vous portez sont les vôtres.

« Je n’ai pas une minute à consacrer à la création de mon style vestimentaire. Je me lève tôt, j’ai un job prenant, des enfants, et des responsabilités. »

Cette excuse semble sans appel. Semble seulement. En lisant ces lignes vous exprimer le souhait de résoudre une dissonance entre vous et votre image. Le manque de temps est notre lot commun et si nous nous écoutons nous n’avons jamais le temps de rien. Mon métier consiste justement à créer une garde-robe plus utile que futile. En construisant les bases solides de votre style, vous n’avez plus à y penser, juste à le laisser évoluer au fil de vos besoins. Lorsque chaque vêtement a sa place et son sens, s’habiller devient un jeu d’enfant et non plus une corvée source de stress et de perte de temps. Créer un style à votre image simplifie votre quotidien.

« Je travaille dans un environnement décontracté, j’aurai l’impression d’être déguisée en affichant un style personnel »

(ou « j’aime être passe-partout, je n’ai pas envie de me faire remarquer »)

style distinctif - pinup - maitresse d'école

Nulle besoin de ressembler à une gravure du mode pour avoir du style. Créer votre propre style n’a rien à voir avec sortir le grand jeu, il s’agit beaucoup plus d’un raffinement parfois très discret qui met en valeur votre singularité. Un bijou, des couleurs bien choisies, un jean seconde peau, un port de tête … Autant de détails qui forgent un style sans hurler « regardez-moi ».

« Je ne me soucie pas de l’image que les autres se font de moi » 

À l’inverse des « femmes à domicile » qui ne s’habillent pas si elles sont seules à en profiter, celles qui ne soucient pas du regard des autres ne s’habillent que pour elle. Ce cas de figure est assez enviable à première vue. Plus précisément, il le serait si nous n’étions pas des êtres profondément relationnels. Le regard des autres compte quoiqu’on en dise. Pas tant par leur critique (positive ou négative) mais parce que nous avons une vie à mener qui répond à certains (dress-)codes et que nous n’avons qu’une occasion de faire une première impression sur notre entourage. Il y a un point d’équilibre à trouver entre l’expression de soi et le sens de l’à-propos dans notre environnement. Ce détachement du regard des autres est une excellente source de création d’un style personnel.

« Je suis trop vieille, le style c’est pour les jeunettes ! À mon âge on se fait oublier »

Le style n’a pas de date de péremption. La connaissance de soi est un privilège de l’âge. Plus émancipée des tendances et du culte du corps, la femme en vieillissant peut développer une liberté salutaire et créer un style qui lui ressemble vraiment. Je vous invite vivement à visiter Advanced Style, vous y trouverez des personnalités si inspirantes.

Vous retrouvez-vous dans un de ces portraits ? Comprendre nos pensées limitantes est toujours un cadeau.

Excellente journée à vous très chères,

Elise


3 réflexions sur “8 (fausses) excuses qui dispensent de créer son style

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s