Comment dé-penser moins pendant les soldes ?

style-distinctif-elise-monnier-conseil-en-image-paris-blog-depenser-moins-pendant-les-soldesGentlewomen,

Oh oh oh ! C’est les Soldes !!!  Vous savez cette période frénétique où les -??% polluent notre champ visuel et embrouillent nos neurones ?

Nombre d’entre nous laissent souvent leur bon sens dans leur sac (à défaut d’y laisser leur carte bleue) devant un bac « tout à 20€ » ! Mais même payé 10€, un vêtement que vous ne portez pas ne sera jamais une aubaine. Entendons-nous bien, j’adore payer moins cher l’objet de mon désir. Mais encore faut-il que mon désir soit clair ! Souvent c’est l’impression de faire une bonne affaire qui dicte notre pulsion d’achat et les sacs bien remplis que nous ramenons à la maison ne nous apportent sur le long terme qu’une maigre satisfaction ou pire encore encombrent notre penderie et notre esprit en pleine culpabilisation : « Je me suis encore faite avoir… »

De plus, faire les soldes est rarement le moment de quiétude que devrait être toute session de shopping. Acheter un vêtement ou un accessoire est un cadeau que vous vous offrez, mettez-y du coeur afin de trouver la pièce en parfaite adéquation avec votre style et vos besoins quotidiens loin des réductions racoleuses et de la foule de modeuses survoltées.

Voici un petit guide qui vous permettra de faire des économies pendant les soldes ou comment prendre soin de ses affaires renforce le plaisir que nous avons de les porter et coupe, à la racine, la tentation de nous ruer sous les panneaux criards vendeurs de rêves empruntés et de dettes bien réelles.

HONORER CE QU’ON POSSÈDE DÉJÀ:

En effet, l’attrait de la nouveauté et la chasse aux bonnes affaires nous fait souvent oublier que nous avons déjà absolument tout pour être heureuse (cette phrase fonctionne pour les relations amoureuses). Mais il est plus facile de nier notre part de responsabilité et d’aller voir ailleurs que de prendre de soin de ce que nous avons déjà (cf remarque précédente) 🙂

Aller chez le cordonnier :

Je suis certaine que vos chaussures sont soigneusement cirées toutes les semaines, que vous les imperméabilisez avant de sauter dans une flaque et que vous alternez bien les hauteurs de talons pour épargner votre dos et l’espérance de vie de vos souliers. N’est-ce pas ? _HUM. Silence.

Malgré votre constance dans l’effort, seul un bon cordonnier a le moyen d’offrir une cure de jouvance à vos anciennes chaussures. Vous pouvez dire au-revoir au bruit du fer sur le trottoir et aux collants humides quand par malheur il est mouillé sous vos semelles cratérisées.

Prendre soin de ses sous-vêtements :

106817742

La mère de la mule

C’est du lourd ! Vos sous-vêtements ont un sacré rôle à jouer jour après jour. Il est donc important d’en avoir toute une collection (youpi c’est les soldes …) de bien les choisir (… les soldes en conscience #maitremot) et de les laisser respirer entre deux missions.

Les entretenir correctement :

Dans un évier ou une bassine, à l’eau froide et avec une lessive douce – Le savon de Marseille ou d’Alep fonctionnent très bien si vous ne souhaitez pas investir dans une lessive particulière (et souvent coûteuse). Votre shampoing également, ce qui chouchoute votre crinière vaut bien pour votre guêpière non ? SI mais c’est une absurdité financière.

Les culottes supportent très bien le cycle délicat (30°) en machine.

Pas de sèche-linge ! Je ne dis pas ça parce que je suis puriste et que je souhaite vous compliquer la vie mais parce qu’il abîme très sérieusement les fibres de maintien des soutiens-gorges et l’élastique de vos culottes.

Je recommande de les laisser sécher à plat si vous avez un étendoir et à cheval sur la tringle de votre douche si tel n’est pas le cas. À plat sur une surface solide ne laisse pas passer assez d’air et rend le séchage plus long et éventuellement malodorant.

Confier ses ourlets à un retoucheur :

La mode est aux pantalons longueur « feu de plancher » ou carrément jupe-culotte? Inutile d’acheter neuf, même en soldes, pour adopter la dernière lubie de la mode, filez plutôt chez votre retoucheur avec vos vieux pantalons pour les faire raccourcir. Vous savez ce pantalon noir qui a perdu de sa superbe (pas celui-ci) ?  Il va devenir votre atout mode de la fin d’hiver à moindre frais. Profitez-en pour faire reprendre cette jupe que vous adorez mais qui baille à la taille depuis que vos kilos de grossesse se sont envolés et, s’il vous plait, arrangez-moi cette doublure qui dépasse des manches de votre veste !

Regarder attentivement le contenu de son dressing :

J e n n i e @homeofmolly

Je sais, votre dressing (et le mien) ne ressemble aucunement à ce portant fleuri dont rien ne dépasse. Je vous rassure même après 10 ménages de printemps, je n’arriverai jamais à faire tenir ma collection d’amour sur quelques cintres, et cette idée me réjouie.

À vrai dire, je suis en plein tri car j’aime optimiser mon dressing afin d’y voir plus clair, de gagner du temps et de savoir que ce qui compose ma penderie est portable immédiatement (ni bouton à recoudre ni tache impromptue qui a le don de me mettre de mauvaise humeur au moment de sa révélation).

Mon emploi du temps actuel ne me permet pas de dégager une journée (ou plusieurs dans mon cas) pour faire l’inventaire de mon dressing, j’y vais au pas de l’escargot : je passe au crible 5 cintres par jour. Sans pitié, je mets de côté ce que je dois vendre ou donner et répare, détache ou repasse le reste avant de le ranger… Par couleur.

Cette période de soldes me donnera l’occasion de commencer un nouveau chapitre sur ce blog consacré au désencombrement et à l’optimisation du dressing. Trop ou pas assez sont deux problématiques qui aboutissent à la même rengaine : « je n’ai rien à me mettre » #mensonge

Puisque nous sommes au coeur du sujet : je vous donne une méthode parmi les nombreuses existantes sur le marché du minimalisme et du vivre mieux avec moins, j’ai nommé : Les 4 piles.

  • Pile 1 : J’aime ces vêtements, ils me mettent en valeur et je les portes régulièrement —-> JE GARDE
  • Pile 2 : Je veux garder ces vêtements mais je ne sais pas trop pourquoi —-> JE LES CONSERVE (dans une boite au fond de mon placard durant 30 jours)
  • Pile 3 : Ces vêtements ne me vont pas (trop grands ou petits) et ne nourrissent pas mon style donc je ne les porte jamais —-> JE  VENDS (et le fais tout de suite avant de changer d’avis !)
  • Pile 4 : Ces vêtements sont en mauvais états (pulls boulochés, trous de mites ou de cigarettes, cols et manches de chemises douteux…) —-> JE JETTE

Si vous n’ouvrez pas la boite contenant la pile 2 durant ces 30 jours donnez-la sans l’ouvrir à une oeuvre de charité. Chez moi ça se passe chez BIS La boutique solidaire.

La technique des 4 piles est un peu sommaire mais c’est un bon début ! Sinon, vous pouvez faire appel à l’expertise Style distinctif et ainsi avoir la garantie de conserver les pièces qui révèlent réellement votre allure.

Y voir plus clair dans ses bijoux :

Style by Emily Henderson

Vos trésors sont en vrac dans un tiroir ou un bol dans la salle de bain et éparpillés un peu partout dans votre home sweet home ? Vous devez passer un temps fou à chercher ces créoles achetées au Maroc ou le sautoir de votre dernier anniversaire… Vos bijoux doivent être traités avec délicatesse et non entassés là où ils risquent de se ternir et de se rayer. Comme pour votre dressing, un peu d’organisation s’impose : mettez tous vos bijoux préférés au même endroit. Pourquoi pas près de votre maquillage puisqu’ils sont la touche finale de votre style et que c’est le meilleur moyen de ne jamais trop en faire.

Je ne suis pas un modèle en la matière et je ne porte finalement que quelques bijoux que j’aime d’un amour fou mais voici ma technique.

J’ai une petite boite dans ma salle de bain pour les boucles d’oreilles, accompagnée d’un écrin dans lequel j’entrepose les clous d’oreilles (leur petitesse ne les rends pas sensibles aux rayures mais très facilement perdables, d’où l’importance d’une boite dédiée)

Les colliers sont suspendus à des clous de tapissier à l’intérieur de mes portes de placard.

Mes bagues restent à mes doigts et les bracelets me dérangent pour écrire donc je n’en porte que très rarement.

Pour cette dernière catégorie de bijoux que je ne porte que rarement (trop volumineux ou clinquants pour la vie quotidienne, cadeaux dont je n’arrive pas à me séparer mais que je n’aime pas pour autant …), j’ai un petit tiroir où ils sont soigneusement rangés dans des pochettes adaptées.

Mieux vaut prévenir que guérir : chaussures et sacs à main

Enfin, il faut veiller à la manière dont nous rangeons nos sacs et nos chaussures. La maroquinerie a un prix qui a lui seul nous donne envie d’aller brûler un cierge et d’honorer Sainte Rita (Sainte des causes désespérées). Chaussures comme sacs sont malmenés à longueur de temps et méritent un repos salutaire une fois rentrés à la maison.

J’ai décrit le soin a apporter aux chaussures un peu plus haut.

Concernant les sacs à main, quelques règles simples :

  • Idéalement les ranger debout.
  • Ne jamais les ranger dans un sac en plastique en croyant bien faire : le cuir risque de moisir, tout simplement.
  • Si possible les rembourrer ou mettre les petits sacs dans les grands : bonne forme et gain de place. #kisscool
  • Rouler la bandoulière ou croiser les anses pour éviter toute déformation.
  • Fermer les boucles et fermetures Éclair pour ne pas abimer le métal.

ACHETER INTELLIGEMENT :

Parce que les soldes ne sont tout de même pas un suppôt de Satan et qu’il est bon de se faire plaisir après s’être ruinée pour les cadeaux de Noël de nos proches en faisant taire la petite voix qui nous disait : « prends-en un pour toi, c’est Noël après tout.  »

Acheter de belles pièces intemporelles :

La marinière 

Les soldes ont tout de même le mérite de nous donner l’occasion d’acheter une valeur sûre de bonne qualité pour étoffer notre garde-robe avec de beaux basiques. Si, en temps normal (où la mode n’est absolument pas au juste prix), nous ne pouvons pas nous acheter le Graal, il est judicieux de profiter des soldes pour acquérir le nec plus ultra des classiques.

Option inverse et cumulable : Faite une folie !

Pocket Chic

Je ne parle pas d’une folie qui vous amène à casser le livret A de votre enfant mais d’une folie par rapport à ce que vous avez l’habitude d’acheter et de porter. Je parle de LA pièce qui vous a fait de l’oeil toute la saison mais que vous ne pouviez pas vous permettre d’acheter au prix fort puisque vous n’êtes pas sûre d’oser cette « folie ».  Je sais ce que j’ai dit plus haut « même payé 10€, un vêtement que vous ne portez pas ne sera jamais une aubaine » mais je parle ici d’une pièce dont vous rêvez depuis un moment, qui au pire vous donnera une leçon (« décidément j’ai du mal à porter le col claudine ») et au mieux vous entrainera vers de nouveaux terrains de jeux (« je suis vraiment canon quand j’ose porter du turquoise, et si j’essayez le mandarine ? »)

Le must étant bien sûr de faire ses soldes accompagnée d’une professionnelle du shopping qui vous guidera dans l’audace !

CONSEIL DE DERNIÈRE MINUTE : VOUS FIXER UN BUDGET !

En ce qui me concerne les soldes devraient se résumer à cette jupe And Other Stories :

0387782002_1_100020

Et oui, cet été, je serai Nefertiti !

Bonne journée mes très chères, dites-moi quelles pièces ont fait chavirer votre coeur ❤

Elise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s